Les horoscopes de presse sur France 2, entre copier et coller

Ce soir, un reportage de Lila Bellili sur France 2 présentait une nouvelle fois les coulisses des horoscopes de presse. Pour contextualiser, il fait suite à un article publié en novembre 2013.

Pour recontextualiser (j’ai eu la journaliste au téléphone mais pas d’info sur ce thème précis), il faut prendre ce reportage dans la continuité de l’article d’Alice Coffin publié dans 20minutes le 22/11/2013 (page 18), qui avait levé un beau lièvre en la personne de l’astrologue Alexandra Marty. En effet, celle-ci… n’existe pas , son horoscope est purement artificiel (comprendre : sans lien avec l’astrologie).

La nouveauté de cette fois-ci ? La preuve des copier-coller d’une année sur l’autre :

  • Pour argumenter face à sa mère, un jeune homme a comparé 4 années du même horoscope et comptabilisé combien de phrases revenaient à l’identique.
  • La société qui publie plusieurs horoscopes sans recourir à un astrologue reconnait les copier/coller. Comprendre : ils n’ont rien à voir avec l’astrologie 😉 .
  • Une ancienne rédactrice explique aussi comment elle rédigeait un horoscope sans jamais avoir touché à l’astrologie… l’exemple qu’elle donne (conjonction Mars-Vénus en… Neptune !) le confirme d’ailleurs brillamment.

Etrange tout de même qu’il n’y ait pas eu un flot de courriers de lecteurs pour se plaindre d’horoscopes de presse qui ne marcheraient pas !

Ah mais oui c’est vrai : ils ne « marchent » pas grâce à l’astrologie, les prédictions horoscopiques qui réussissent sont en quelques sortes des faux positifs en série. Mais l’astrologie ne semble pas vouloir s’interroger sur ses « succès » qui relèveraient de la chance, donc du hasard, ou d’autres raisons telles l’effet Barnum.

Vous pouvez visionner ce petit reportage :

(2 janvier 2017, journal de 20h à partir de 27min 45sec

Publicités