Youtube (chaîne Hygiène Mentale) : astrologie, les mauvaises critiques

Une (petite) partie de mon livre a été utilisée par Christophe, membre de l’observatoire zététique et vidéaste de la chaîne Youtube Hygiène Mentale consacrée à l’application de l’esprit critique et de la démarche scientifique aux affirmations extraordinaires . Elle débute d’ailleurs par un petit exercice d’humilité.
Au-delà des horoscopes, des constellations et des expérimentations, il y a bien plus dans cet ouvrage , par exemple des problématiques nouvelles par rapport à ce que l’on trouve d’habitude.

Lire la suite

L’astrologue, un super-expérimentateur ? La tradition astrologique, une expérimentation à longs termes ? Scepticisme appliqué

La tradition astrologique est ancienne : les astrologues multiplient depuis très longtemps les observations de leurs clients et des configurations astrologiques qui les concernent. Posons une question difficile : les millions d’observations astrologiques faites depuis les débuts de l’astrologie peuvent-elles être opposées au résultat d’une expérimentation statistique portant sur des millions de personnes ?

Lire la suite

Théorie, pratique et erreurs en astrologie (que répondre au « ça marche » ?)

Cette page fait partie de la catégorie « Extraits » qui, comme son nom l’indique, donne accès à du contenu de mon ouvrage paru en mars 2016. En vous souhaitant bonne lecture.

Les débats sur l’astrologie se terminent trop souvent (ou trop vite) en pugilats et, paradoxalement, les acteurs des débats peuvent garder le sentiment [quel que soit leur parti] que leurs contradicteurs sont de mauvaise foi : les évidences des uns se heurtent brutalement aux évidences des autres. Est-il vraiment impossible de dépasser cet état de fait ? Qu’est-ce que l’astrologue entend vraiment par « ça marche ! » ? Quelles réponses / questionnements (ou « alternatives fécondes » peut-on lui proposer en retour ? Lire la suite

Quelques confusions condamnant au dialogue de sourds (1) : la critique est-elle impossible ?

Qui n’a jamais tenté d’entrer dans le détail DES théories astrologiques peut croire qu’il est aisé de formuler des analyses critiques qui concerneraient tous les astrologues. C’est bien mal connaître tant les acteurs du milieu astrologique que la variété des courants qu’on peut y rencontrer.

Faut-il faire le deuil d’une critique rapide et dirimante de l’astrologie ? En effet,

  • Tous les astrologues n’utilisent pas les signes astrologiques,
  • Tous les astrologues ne considèrent pas que l’astrologie est une science,

Lire la suite

Quelques confusions condamnant au dialogue de sourds (2) : l’astrologie a-t-elle été une science ?

L’astrologie a-t-elle été une science ? Voilà une étrange question qui, contrairement aux apparences, est peut-être l’une des clés pour sortir du dialogue de sourds qui, depuis toujours, caractérise les échanges entre sceptiques et astrologues. Autrement dit, « l’astrologie est-elle une science ? » est peut-être une question à ne traiter qu’après en avoir terminé avec celle-là.

Lire la suite

Les extraits du livre « Astrologie la fin des mystères » disséminés sur internet

J’ai présenté quelques contenus de mon livre dans certains podcasts, certaines vidéos, certains articles.

Je vous invite à en retrouver la liste ci-dessous :

Lire la suite

Questions posées dans le livre « Astrologie : la fin des mystères »

En tant qu’ex-astrologue devenu sceptique, titulaire aussi d’un master en histoire et philosophie des sciences, il m’est possible d’entrer plus dans le détail des problématiques (techniques, astronomiques, historiques, philosophiques, pratiques) et, surtout, de le faire sans volonté d’agresser le croyant. Ce qui m’intéresse ? La question de l’erreur en astrologie : peut-on rendre compte des différentes formes qu’elle prend en intégrant notamment la question des biais ? Peut-on la modéliser et rendre compte de cette manière de sa capacité à traverser les siècles et de sa persistance en ce début de XXIe siècle ? Je le pense.
Cette approche épistémologique intégrant la question technique (donc plus complète) oblige à modifier certains angles d’analyse, par exemple celui de la complexité. Contrairement à ce que m’a écrit récemment une astrologue, il n’y a pas besoin d’être stupide pour se tromper, c’est au contraire là que cela devient intéressant : comment peut-on se tromper tout en étant sincère et vigilant à la fois ?

Dans ce livre, je m’attaque donc à de nombreuses questions et « de l’intérieur », puisque j’ai pratiqué. Parmi celles-ci :
– Comment peut-on « sortir » de l’astrologie et devenir sceptique ?
– Dans quelles circonstances surprenantes (mais pas du tout mystérieuses) l’astrologie (puis les horoscopes) a-t-elle intégré la presse dans l’Angleterre des années 30 (80 ans seulement) ?

Lire la suite