Bienvenue sur Astroscept

Sur ce site, vous trouverez quelques extraits d’une analyse critique rénovée de l’astrologie ayant mené à la publication d’un premier ouvrage (mars 2016).

NOUVEAU : enfin référencé sur le site de la FNAC
NOUVEAU :
petit compte-rendu de lecture dans Ciel & Espace (juillet-août 2016)
NOUVEAU
: un extrait du chapitre 14 est maintenant disponible (encore quelques problèmes sous Firefox).

En tant qu’ex-astrologue devenu sceptique, titulaire aussi d’un master en histoire et philosophie des sciences, il m’est possible d’entrer plus dans le détail des problématiques et, surtout, de le faire sans volonté d’agresser le croyant. Ce qui m’intéresse ? La question de l’erreur en astrologie : peut-on la théoriser ? Peut-on rendre compte des différentes formes qu’elle prend en intégrant notamment la question des biais ? Je le pense. On pourra ainsi mieux rendre compte des raisons pour lesquelles l’astrologue peut encore croire en l’astrologie en ce début de XXIe siècle !

Dans ce livre, je m’attaque à de nombreuses questions et « de l’intérieur ». Parmi celles-ci :
– Comment « sort-on » de l’astrologie pour devenir sceptique ?
– Dans quelles circonstances surprenantes (mais pas du tout mystérieuses) l’astrologie (puis les horoscopes) ont-ils intégré la presse dans l’Angleterre des années 30 (80 ans seulement) ?
– Comment l’astronomie est-elle née en Mésopotamie ?
– Comment le zodiaque des signes astrologiques y a-t-il été imaginé ?
– Les astres de l’astrologie en sont-ils vraiment ?
– L’outil astrologique n’est pas simple mais complexe : peut-il tromper son utilisateur astrologue ?
– Qu’est-ce que veut dire « ça marche » (pour l’astrologue) ?
– Pourquoi cela « ne marche-t-il pas » (pour le sceptique) ?
– L’astrologie peut-elle « marcher » tout en contenant un grand nombre d’erreurs ?
– Comment les astrologues collectent-ils leurs « observations » ?
– Comment passe-t-on de la technique à la symbolique de l’astrologie ?
– Quelle est l’organisation du milieu astrologique ?
– Y a-t-il un prisme médiatique de l’astrologie ?
– Pourquoi y a-t-il autant de courants astrologiques (au point d’être incompatibles entre eux) ?
– Pourquoi y a-t-il autant d’astrologies différentes dans le monde ?
– Pourquoi y a-t-il autant d’astrologies différentes dans l’Histoire ?
– Finalement, est-ce « l’astrologie » qui traverse les siècles ou seulement son système ?
– Il y a encore quelques siècles, l’astrologie était considérée comme une science : pourquoi n’est-ce plus le cas ?

Et bien d’autres questions encore… plus de détails sur le livre ci-après. Lire la suite

Publié dans Bienvenue | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Quand les astrologues critiquent les astrologues : la naissance des horoscopes de presse (5e partie / 7) !

Autrefois astrologue, maintenant membre actif de l’association sceptique Observatoire Zététique, titulaire aussi d’un master en histoire et philosophie des sciences, Serge Bret-Morel travaille depuis plus de dix ans sur la question de l’analyse critique de l’astrologie.

——————–

Les quatre premières parties de ce dossier ont permis de décrire comment

Demandons-nous maintenant comment les astrologues en place ont accueilli cette véritable innovation technique dans l’histoire de l’astrologie.

——————–

Lire la suite

Publié dans Origine des horoscopes de presse, années 30 | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Syndication, concurrence, le tout 1er horoscope anglais : la naissance des horoscopes de presse (4e partie / 7) !

Les trois premières parties de ce dossier sur la naissance des horoscopes de presse nous ont permis de décrire comment

Or, le principe de la syndication se développe dans les années 20 et 30. Il consiste à vendre, à des diffuseurs, le droit de reproduire un contenu particulier : image, chronique, etc. Les prédictions astrologiques produites en Angleterre vont ainsi se retrouver telles quelles dans les journaux de tout l’empire Britannique, et même jusqu’en Thaïlande ! Lire la suite

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Le Brexit en images… détournées

Ce matin (au lendemain du Brexit), c’était créativité, rien à voir avec l’analyse critique de l’astrologie. Le choc fut tel que…

(réalisé grâce à l’excellent générateur retourdemartine)

00 et l'annonce du Brexit

Lire la suite

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Des pages, des disques et des courts-métrages : la naissance des horoscopes de presse (3e partie / 7) !

La première partie de ce dossier comptant la naissance des horoscopes de presse nous a permis de décrire comment la naissance d’un Royal Baby, la princesse Margaret (petite sœur d’Elizabeth II, encore reine d’Angleterre) a été l’occasion de l’entrée de l’astrologie dans la presse à grand tirage. La seconde partie a décrit comment un concours de circonstances, autour du crash du dirigeable britannique R101, a fait la célébrité soudaine de l’astrologue Naylor. Comment, aussi, il a provoqué la création de la première rubrique astrologique hebdomadaire dans une revue non astrologique. Mais l’horoscope de presse dans sa forme actuelle n’était pas encore là.

La grande notoriété de Naylor

Avec internet, aujourd’hui omniprésent, nous sommes habitués aux multiples supports de diffusion de l’information, qu’ils soient écrits, audio ou vidéo. Ce n’est évidemment pas le cas au début des années 30. Enfin… est-ce bien certain ? Comment Naylor va-t-il diffuser ses textes astrologiques ? Nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

01 Chap02 18

Naylor publiera des prédictions annuelles jusqu’à sa mort, en 1952

Il commencera, certes, par publier des prédictions annuelles ainsi que des livres très ciblés décrivant comment l’astrologie révèlerait, au choix (!) « quel type de femme constitue la meilleure épouse », « quel type d’homme fait le meilleur mari » ou même « comment les étoiles peuvent vous guider vers les meilleures professions ». Mais, contrairement à ce que l’on pourrait attendre, Naylor va diffuser ses textes sur des supports bien différents.

Une petite recherche chez les collectionneurs de… disques vinyles, permet en effet de mettre à jour l’existence de 78 tours astrologiques datant de 1933 ! Sur cet ancêtre du CD et des vinyles 45 et 33 tours, on peut lire les deux faces qui, pour des durées de 5 à 7 minutes environ, permettent d’entendre la voix (fluette et plutôt soporifique) de Naylor !

Les recto et verso d’une pochette de disque.

Les recto et verso d’une pochette de disque.

Lire la suite

Publié dans Origine des horoscopes de presse, années 30 | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Une princesse, un crash, des morts : la naissance des horoscopes de presse (2e partie / 7) !

La première partie de ce dossier sur l’apparition des horoscopes de presse nous a permis de décrire comment la naissance d’un Royal Baby, la princesse Margaret (petite sœur d’Elizabeth II, encore en fonction) a été l’occasion, un peu par hasard, de l’entrée de l’astrologie dans la presse à grand tirage.

Le jour de gloire !

L’article de l’astrologue Naylor « Êtes-vous né en octobre ? » paraît donc le 5 octobre 1930. C’est à partir de là que tout s’emballe. En même temps que des tremblements de terre, Naylor annonce qu’un aéronef Britannique sera en danger entre le 8 et le 15 octobre. En effet, alourdi par une pluie incessante et secoué par le vent, le ballon dirigeable Britannique R101 s’écrase le jour même de la publication de la prédiction ! Près de cinquante personnes périssent carbonisées. Parmi elles, le ministre britannique de l’Air et le vice-amiral de la Royal Navy. L’événement fait les gros titres et, avec un million de personnes achetant le Sunday Express, Naylor devient célèbre littéralement du jour au lendemain.

Le terrible crash du R101

Le terrible crash du R101

Le dimanche 12 octobre suivant, il explique : « Il peut être prouvé qu’à chaque fois que la nouvelle lune ou la pleine lune tombe à un certain angle de la planète Uranus, se produisent des accidents d’aéronefs, des tempêtes et parfois des tremblements de terre ». Lire la suite

Publié dans Origine des horoscopes de presse, années 30 | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Une princesse, un crash, des morts : la naissance des horoscopes de presse (1e partie / 7) !

Comment les horoscopes, ces objets très improbables, sont-il apparus ? Quand ont-ils intégré la presse ? Il y a 80 ans, ils se répandent dans la presse populaire anglaise puis vont faire le tour de la planète. En quelques années, des millions de personnes découvrent qu’elles ont un signe astrologique et, en retour, l’astrologie va être profondément influencée. Tout juste après le krach boursier de 1929 et durant la montée inexorable du fascisme, les temps étaient-ils propices aux prédictions astrologiques ? Les horoscopes de presse étaient-ils meilleurs que ceux d’aujourd’hui ? Ont-ils annoncé la guerre mondiale imminente ? Replongeons-nous dans cette série d’événements surprenants mais, surtout, oubliés des astrologues eux-mêmes !

Un événement très attendu

Tout commence à l’été 1930 avec la frénésie précédant… la naissance d’un Royal Baby. Tous les journaux attendent cet événement synonyme pour eux de très fort tirage. Mais le contexte socioéconomique accentue la portée de l’événement. Neuf mois seulement après le grand krach boursier, cette naissance royale est aussi l’opportunité d’une véritable bonne nouvelle dans une période si noire.

Le rédacteur en chef du tabloïd Sunday Express, bien conscient de ces enjeux, doit aussi traiter l’événement sous un angle original. En effet, la princesse Margaret, petite sœur de la future reine Elizabeth II, a la mauvaise idée de naître le 21 août (un jeudi soir) alors que son journal ne parait que le dimanche : la naissance aura déjà fait deux fois les gros titres du matin !

Pourquoi ne pas proposer des prédictions sur l’avenir de la princesse ? Il contacte alors Cheiro, astrologue des stars et des puissants. Indisponible, son assistant Richard Harold Naylor saisit l’occasion, bien loin d’imaginer l’ampleur des événements à venir. Première surprise : l’astrologie n’a pas intégré la presse parce qu’elle se serait illustrée par ses réussites mais seulement pour susciter la curiosité.

Sunday Express, 24 août 1930

Sunday Express, 24 août 1930

Lire la suite

Publié dans Origine des horoscopes de presse, années 30 | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires