Conférence : lecture numérique du ciel (Saint-Priest, 69)

[Ajout : un article paru dans le Progrès du matin]

article-le-progres

Je serai le 19 octobre à 18h30 à l’artothèque de Saint-Priest (69) pour donner cette conférence qui portera à la fois sur l’histoire des constellations et mon travail d’auteur via la question du numérique.

affiche-saint-priest

———–

Présentation :

Dans le ciel nocturne, bien malin qui peut définir les limites des constellations à l’œil nu, les premiers observateurs du ciel n’y ont pas réussi. En écho au thème de la fête de la science 2016 (le numérique, 8/16 octobre), on répondra à la question « dans quelle constellation situer un astre ? » en utilisant le logiciel d’astronomie Stellarium. Ce sera l’occasion de visualiser à la fois les constellations astronomiques et les signes astrologiques mais aussi les astérismes, ces antiques moyens de balisage du ciel.

La rencontre sera l’occasion de retracer l’histoire des constellations et se demander pourquoi et comment elles ont été délimitées officiellement en… 1930 seulement (par le français Eugène Delporte) afin d’harmoniser les différents catalogues d’étoiles des astronomes du monde entier. Pourquoi si tard et pourquoi ont-elles des formes si inattendues ?

Lire la suite

Publicités

En vente sur Amazon à l’internationale

ça y est, vous pouvez acquérir un exemplaire noir et blanc à partir de plusieurs Amazon !
En cours pour les Etats-Unis.

Bienvenue sur Astroscept

Le seul site consacré à l’analyse critique de l’astrologie façon zététique : mieux comprendre les enjeux des tenants pour pouvoir produire une analyse plus fine.
Ma particularité ? J’ai été du côté des tenants pendant quelques années mais une lente remise en question (pendant mon cursus universitaire en philosophie puis histoire et philosophie des sciences, travail sur Johannes Kepler) m’a progressivement fait pencher du côté sceptique (quelques détails en cliquant ici). La rédaction de l’ouvrage que j’ai publié en 2016 m’a installé de l’autre côté de la barrière.
Je ne suis donc pas sorti de l’astrologie « parce que je n’y ai rien compris » mais parce que je suis le seul à avoir osé m’attaquer de front à la question de l’erreur en systématisant mon travail. Une véritable démarche philosophique, pour ne pas dire épistémologique, faisant que, sur certaines questions de fond, je suis maintenant plus compétent qu’un astrologue praticien.
Aujourd’hui, j’apporte mes compétences techniques à l’analyse critique de l’astrologie (que j’avais déjà bien développée sur un vieux site internet) et vous trouverez sur ce site actuel bien des contenus. Il renvoient aussi aux problématiques du scepticisme, à l’histoire de l’astronomie ou encore à la question de l’apparition des horoscopes de presse dans les années 30. Ce thème n’a pas encore été travaillé en langue française, or dans quelles conditions, quel contexte, pour quelles raisons, sont-ils apparus et ont-ils pris cette forme ? Pourquoi si tardivement ? Qui et quand exactement a commencé à en publier ?

Serge Bret-Morel

Présentations du site et de mon travail sur l’analyse sceptique de l’astrologie


Conférences

Prochaine date, le 15 décembre (Harry Potter) : près de chez vous ?
Vidéos et podcasts : cliquez ici
Vous souhaitez organiser une conférence (histoire de l’astronomie, analyse critique de l’astrologie, esprit critique, zététique) ? Cliquez ici pour accéder à la brochure.


Le livre sceptique « Astrologie : la fin des mystères »

Commander l’ouvrage dans ses différentes versions (papiers noir et blanc ou couleurs, numériques en 4 formats différents)
Le contenu du livre : cliquez ici.
Des idées nouvelles : cliquez ici
Des illustrations parlantes : cliquez ici
Nombreux extraits sur ce site, nombreux extraits en vidéo ou audio (Tronche en Biais Youtube, Scepticisme-scientifique.com / Sceptiques in the Pub, UZ / Observatoire Zététique).

Comptes-rendus de lecture


Me suivre sur Twitter.

Lire la suite