Conférence : « Idées reçues : l’apparition cocasse des horoscopes de presse », 17 octobre

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les horoscopes de presse sont une invention toute récente.

En Europe, le tout premier d’entre eux fut publié en 1936 et en Angleterre par Richard Harold Naylor, un astrologue dont tout le monde a oublié le nom… En France, Marie-Louise Sondaz publiera son tout premier dans la revue Marie-Claire, en juin 1939.

Pourquoi les horoscopes de presse, tels que nous les connaissons, ne sont-ils pas apparus plus tôt dans l’Histoire ? Dans quelles circonstances surréalistes ont-ils vu le jour ? Entre la naissance de la petite soeur de la future reine Elizabeth II, le crash du dirigeable R101 et la créativité sans limite des années 30, je vous invite à un retour dans le passé qui s’annonce plein de surprises.

Date et horaire : le 17 octobre 2017 à 19h.

Lieu : Artothèque de Saint-Priest (près de l’Hôtel de ville), l’entrée se situe entre le cinéma Le Scénario et l’arrêt de tram T2 : localisation GoogleMap Saint-Priest Hôtel de ville ou via le site de la fête de la science.

Programme de la fête de la Science à Saint-Priest (hors scolaires) :

Quelques illustrations :

Lire la suite

Publicités

Histoire : il y a tout juste 80 ans, le premier horoscope de presse

On pourrait croire que, comme l’astrologie dont elles proviennent, les prédictions horoscopiques signe par signe existent depuis la nuit des temps. Ce n’est pas du tout le cas. Il y a exactement 80 ans, l’astrologue Richard Harold Naylor (dont même les astrologues ont oublié le nom et, surtout, les publications) achève la mise en forme d’une rubrique nouvelle appelée au succès que l’on connait.

Ci-après : chronologie et conséquences

Lire la suite

Publication : l’origine des horoscopes de presse dans la revue Le Québec Sceptique

J’ai répondu à l’aimable invitation des Sceptiques du Québec en adaptant une partie du contenu du chapitre 2 de mon ouvrage « Astrologie : la fin des mystères (tome 1 : le fil vert) » pour le n°91 de la revue Le Québec sceptique.

Le numéro est disponible à l’achat à partir du 15 décembre 2016.

Dans ce dossier, je décris les circonstances et le contexte d’apparition des horoscopes de presse dans l’Angleterre des années 30. Plus précisément,

Lire la suite

La seconde guerre mondiale aura-t-elle lieu ? La naissance des horoscopes de presse (6e partie / 7)

Ces événements se sont déroulés à la veille de la seconde guerre mondiale et une question brûle les lèvres : produisant des prédictions à longueur de temps, les horoscopeurs ont-ils prévu l’horreur alors imminente ? Si oui, a-t-on eu des prédictions claires ou, comme d’habitude, floues ? Je traiterai cette question en deux parties, c’est l’occasion de propos si savoureux qu’ils sont même difficiles à croire !

Les cinq premières parties de ce dossier ont permis de décrire comment

——–

Seule la première partie de ce dossier est encore disponible en ligne

Pour en savoir plus :

Le livre : Astrologie : la fin des mystères, éditions Mensa France, 2016, chapitre 2 (30 pages).
La conférence : L’apparition cocasse des horoscopes de presse
Le dossier paru dans la revue Le Québec Sceptique : L’origine des horoscopes de presse

Nous en avons parlé aussi à ce moment de l’émission en live de la Tronche en Biais.

A noter : pour des raisons techniques, les illustrations non nécessaires ne sont pas présentes dans les versions epub et mobi.

Quelques illustrations :

Lire la suite

Quand les astrologues critiquent les astrologues : la naissance des horoscopes de presse (5e partie / 7) !

Les quatre premières parties de ce dossier ont permis de décrire comment

Demandons-nous maintenant comment les astrologues en place ont accueilli cette véritable innovation technique dans l’histoire de l’astrologie.

——–

Seule la première partie de ce dossier est encore disponible en ligne

Pour en savoir plus :

Le livre : Astrologie : la fin des mystères, éditions Mensa France, 2016, chapitre 2 (30 pages).
La conférence : L’apparition cocasse des horoscopes de presse
Le dossier paru dans la revue Le Québec Sceptique : L’origine des horoscopes de presse

Nous en avons parlé aussi à ce moment de l’émission en live de la Tronche en Biais.

A noter : pour des raisons techniques, les illustrations non nécessaires ne sont pas présentes dans les versions epub et mobi.

Quelques illustrations :

Lire la suite

Syndication, concurrence, le tout 1er horoscope anglais : la naissance des horoscopes de presse (4e partie / 7) !

Les trois premières parties de ce dossier sur la naissance des horoscopes de presse nous ont permis de décrire comment

Or, le principe de la syndication se développe dans les années 20 et 30. Il consiste à vendre, à des diffuseurs, le droit de reproduire un contenu particulier : image, chronique, etc. Les prédictions astrologiques produites en Angleterre vont ainsi se retrouver telles quelles dans les journaux de tout l’empire Britannique, et même jusqu’en Thaïlande !

C’est en 1936 que se fait la gestation du tout premier horoscope de presse que va publier Naylor. Il le fera dans une nouvelle et petite revue occulte avant de modifier très vite la rubrique qu’il tient dans l’hebdomadaire Sunday Express tiré, lui, à un million d’exemplaires.

——–

Seule la première partie de ce dossier est encore disponible en ligne

Pour en savoir plus :

Le livre : Astrologie : la fin des mystères, éditions Mensa France, 2016, chapitre 2 (30 pages).
La conférence : L’apparition cocasse des horoscopes de presse
Le dossier paru dans la revue Le Québec Sceptique : L’origine des horoscopes de presse

Nous en avons parlé aussi à ce moment de l’émission en live de la Tronche en Biais.

A noter : pour des raisons techniques, les illustrations non nécessaires ne sont pas présentes dans les versions epub et mobi.

Quelques illustrations :

Lire la suite

Des pages, des disques et des courts-métrages : la naissance des horoscopes de presse (3e partie / 7) !

La première partie de ce dossier comptant la naissance des horoscopes de presse nous a permis de décrire comment la naissance d’un Royal Baby, la princesse Margaret (petite sœur d’Elizabeth II, encore reine d’Angleterre) a été l’occasion de l’entrée de l’astrologie dans la presse à grand tirage. La seconde partie a décrit comment un concours de circonstances, autour du crash du dirigeable britannique R101, a fait la célébrité soudaine de l’astrologue Naylor. Comment, aussi, il a provoqué la création de la première rubrique astrologique hebdomadaire dans une revue non astrologique. Mais l’horoscope de presse dans sa forme actuelle n’était pas encore là.

La grande notoriété de Naylor

Avec internet, aujourd’hui omniprésent, nous sommes habitués aux multiples supports de diffusion de l’information, qu’ils soient écrits, audio ou vidéo. Ce n’est évidemment pas le cas au début des années 30. Enfin… est-ce bien certain ? Comment Naylor va-t-il diffuser ses textes astrologiques ? Nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

——–

Seule la première partie de ce dossier est encore disponible en ligne

Pour en savoir plus :

Le livre : Astrologie : la fin des mystères, éditions Mensa France, 2016, chapitre 2 (30 pages).
La conférence : L’apparition cocasse des horoscopes de presse
Le dossier paru dans la revue Le Québec Sceptique : L’origine des horoscopes de presse

Nous en avons parlé aussi à ce moment de l’émission en live de la Tronche en Biais.

A noter : pour des raisons techniques, les illustrations non nécessaires ne sont pas présentes dans les versions epub et mobi.

Quelques illustrations :

Lire la suite