Histoire : il y a tout juste 80 ans, le premier horoscope de presse

On pourrait croire que, comme l’astrologie dont elles proviennent, les prédictions horoscopiques signe par signe existent depuis la nuit des temps. Ce n’est pas du tout le cas. Il y a exactement 80 ans, l’astrologue Richard Harold Naylor (dont même les astrologues ont oublié le nom et, surtout, les publications) achève la mise en forme d’une rubrique nouvelle appelée au succès que l’on connait.

Ci-après : chronologie et conséquences

Lire la suite

Publicités

Syndication, concurrence, le tout 1er horoscope anglais : la naissance des horoscopes de presse (4e partie / 7) !

Les trois premières parties de ce dossier sur la naissance des horoscopes de presse nous ont permis de décrire comment

Or, le principe de la syndication se développe dans les années 20 et 30. Il consiste à vendre, à des diffuseurs, le droit de reproduire un contenu particulier : image, chronique, etc. Les prédictions astrologiques produites en Angleterre vont ainsi se retrouver telles quelles dans les journaux de tout l’empire Britannique, et même jusqu’en Thaïlande !

C’est en 1936 que se fait la gestation du tout premier horoscope de presse que va publier Naylor. Il le fera dans une nouvelle et petite revue occulte avant de modifier très vite la rubrique qu’il tient dans l’hebdomadaire Sunday Express tiré, lui, à un million d’exemplaires.

——–

Seule la première partie de ce dossier est encore disponible en ligne

Pour en savoir plus :

Le livre : Astrologie : la fin des mystères, éditions Mensa France, 2016, chapitre 2 (30 pages).
La conférence : L’apparition cocasse des horoscopes de presse
Le dossier paru dans la revue Le Québec Sceptique : L’origine des horoscopes de presse

Nous en avons parlé aussi à ce moment de l’émission en live de la Tronche en Biais.

A noter : pour des raisons techniques, les illustrations non nécessaires ne sont pas présentes dans les versions epub et mobi.

Quelques illustrations :

Lire la suite