Vidéo : Origine des horoscopes en France (oubliez tout ce que vous avez imaginé)

Les grandes lignes de mon enquête sur l’origine des horoscopes de presse en France sont en ligne sous forme d’une conférence : oubliez tout ce que vous avez pu imaginer sur le sujet, c’est bien plus sur-réaliste encore !

Quel est l’intérêt de traiter un tel sujet ? C’est l’objet du premier slide de la conférence, vous verrez que le sujet pose de nombreuses questions et permet de mettre en avant une escroquerie à grande échelle et même, probablement, internationale. De nombreux fakirs et « professeurs » sévirent dans les années 30 en escroquant des millions de Français. Tout ceci se termina par deux séries de grands procès.

Les astrologues ont-ils profité de l’activité de ces escrocs qui utilisèrent les portraits des signes astrologiques comme technique d’amorçage ? Le premier horoscope signe par signe est-il la dernière technique de manipulation de l’époque imaginée par Wallace Elroy en 1937 ? A quelques mois près, a-t-il copié l’idée sur l’anglais Naylor dont nous avons déjà présenté les conditions discutables dans lesquelles il devint célèbre quelques années avant de créer ou recréer ce format ?

Un grand merci aux Skeptics In The Pub pour l’invitation, c’est toujours un plaisir de monter à Bruxelles.

Le plan de la conférence est le suivant (liens sous la description de la vidéo) :

La vidéo ci-après :

Lire la suite

Publicités

Chronique radio sceptique : Isaac Newton et l’astrologie (décembre 2018)

Neuvième chronique (mensuelle) pour l’émission sceptique « L’heure du doute ».

Autrefois, l’astrologie et l’astronomie n’étaient pas vraiment distinguées, « l’astrologie naturelle » renvoyait à la modélisation, au calcul et à la prévision des seuls mouvements des astres quand « l’astrologie judiciaire » renvoyait à tout ce qui relève de l’interprétation (y compris de naissance).

C’est pourquoi nombre d’astronomes ont pratiqué l’astrologie, que ce soit pour subvenir à leurs besoins ou parce qu’il y croyaient. L’exemple le plus emblématique est celui de Kepler, véritablement astronome et astrologue. Qu’en est-il de Newton, dont on sait qu’il a passé une grande partie de sa vie à travailler sur… l’alchimie ? On connait sa réponse au sceptique Halley « monsieur, j’ai étudié ces choses, pas vous », il est pourtant possible de répondre définitivement à notre interrogation. Le contenu de la bibliothèque de Newton est connu des historiens depuis longtemps, Newton a aussi donné quelques détails de sa rencontre avec l’astrologie, quelques mois avant sa mort.

Vidéo ci-dessous :

Lire la suite

Scepticisme appliqué : l’astrologue, un super-expérimentateur ? La tradition astrologique, une expérimentation à longs termes ?

La tradition astrologique est ancienne : les astrologues multiplient depuis très longtemps les observations de leurs clients et des configurations astrologiques qui les concernent. Posons une question difficile : les millions d’observations astrologiques faites depuis les débuts de l’astrologie peuvent-elles être opposées au résultat d’une expérimentation statistique portant sur des millions de personnes ?

Lire la suite

Théorie, pratique et erreurs en astrologie (que répondre au « ça marche » ?)

Cette page fait partie de la catégorie « Extraits » qui, comme son nom l’indique, donne accès à du contenu de mon ouvrage paru en mars 2016. En vous souhaitant bonne lecture.

Les débats sur l’astrologie se terminent trop souvent (ou trop vite) en pugilats et, paradoxalement, les acteurs des débats peuvent garder le sentiment [quel que soit leur parti] que leurs contradicteurs sont de mauvaise foi : les évidences des uns se heurtent brutalement aux évidences des autres. Est-il vraiment impossible de dépasser cet état de fait ? Qu’est-ce que l’astrologue entend vraiment par « ça marche ! » ? Quelles réponses / questionnements (ou « alternatives fécondes » peut-on lui proposer en retour ? Lire la suite

Quelques confusions condamnant au dialogue de sourds (2) : l’astrologie a-t-elle été une science ?

L’astrologie a-t-elle été une science ? Voilà une étrange question qui, contrairement aux apparences, est peut-être l’une des clés pour sortir du dialogue de sourds qui, depuis toujours, caractérise les échanges entre sceptiques et astrologues. Autrement dit, « l’astrologie est-elle une science ? » est peut-être une question à ne traiter qu’après en avoir terminé avec celle-là.

Lire la suite

Quand les astrologues critiquent les astrologues : la naissance des horoscopes de presse (5e partie / 7) !

Les quatre premières parties de ce dossier ont permis de décrire comment

Demandons-nous maintenant comment les astrologues en place ont accueilli cette véritable innovation technique dans l’histoire de l’astrologie.

Quelques illustrations :

Lire la suite

Des pages, des disques et des courts-métrages : la naissance des horoscopes de presse (3e partie / 7) !

La première partie de ce dossier comptant la naissance des horoscopes de presse nous a permis de décrire comment la naissance d’un Royal Baby, la princesse Margaret (petite sœur d’Elizabeth II, encore reine d’Angleterre) a été l’occasion de l’entrée de l’astrologie dans la presse à grand tirage. La seconde partie a décrit comment un concours de circonstances, autour du crash du dirigeable britannique R101, a fait la célébrité soudaine de l’astrologue Naylor. Comment, aussi, il a provoqué la création de la première rubrique astrologique hebdomadaire dans une revue non astrologique. Mais l’horoscope de presse dans sa forme actuelle n’était pas encore là.

La grande notoriété de Naylor

Avec internet, aujourd’hui omniprésent, nous sommes habitués aux multiples supports de diffusion de l’information, qu’ils soient écrits, audio ou vidéo. Ce n’est évidemment pas le cas au début des années 30. Enfin… est-ce bien certain ? Comment Naylor va-t-il diffuser ses textes astrologiques ? Nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

01 Chap02 18

Naylor publiera des prédictions annuelles jusqu’à sa mort, en 1952

Il commencera, certes, par publier des prédictions annuelles ainsi que des livres très ciblés décrivant comment l’astrologie révèlerait, au choix (!) « quel type de femme constitue la meilleure épouse », « quel type d’homme fait le meilleur mari » ou même « comment les étoiles peuvent vous guider vers les meilleures professions ». Mais, contrairement à ce que l’on pourrait attendre, Naylor va diffuser ses textes sur des supports bien différents.

Une petite recherche chez les collectionneurs de… disques vinyles, permet en effet de mettre à jour l’existence de 78 tours astrologiques datant de 1933 ! Sur cet ancêtre du CD et des vinyles 45 et 33 tours, on peut lire les deux faces qui, pour des durées de 5 à 7 minutes environ, permettent d’entendre la voix (fluette et plutôt soporifique) de Naylor !

Les recto et verso d’une pochette de disque.

Les recto et verso d’une pochette de disque.

Lire la suite