Questions du public (origine des horoscopes de presse en France SITP Bruxelles)

Le public a posé de nombreuses questions après la conférence sur l’origine des horoscopes de presse, en France, donnée pour les Sketipcs in the pub, Bruxelles, en février dernier.

Elles sont listées sous la vidéo :

Les liens cliquables sont ici, sur la plate forme Youtube.

Question 1 : 0:32 Comment es-tu passé du statut d’astrologue, de la croyance, à aujourd’hui : tu donnes une conférence là-dessus, avec esprit critique, comment as-tu pu te détacher ?

Question 2 : 3:52 Les astrologues condamnent l’escroquerie tout en étant confronté au fait que les escrocs satisfont leurs clients autant, en quelques sortes, autant que ne le ferait un astrologue honnête : sur quels critères un astrologue, entre guillemets sérieux, se base pour dire que son travail a une valeur prédictive ou scientifique comparé au travail d’un escroc, vu qu’il ne fonctionne pas sur le principe du double aveugle ? Est-ce que c’est par exemple comme sur la question de l’homéopathie où il y a toute une espèce de corpus d’études complètement marginales finalement mais qui sont qui ont une allure scientifique ? Est-ce qu’on a le même genre de choses du côté de l’astrologie ou il y a des pseudo travaux qui démontreraient l’efficacité de ceci ou de cela ? Ou est-ce que cela se base vraiment sur du « moi je suis honnête, je vois que ça marche » ?

Question 3 : 8:27 A quoi ça ressemble, une controverse entre astrologues ?

Question 4 : 10:33 Pourquoi est-ce que les gens ont envie de croire à des trucs comme ça, aussi facilement, alors qu’il n’y a aucune raison spécialement ?

Question 5 : 14:41 Vous dites qu’Elroy a copié un compatriote, ce compatriote-là était-il un escroc aussi ou pas ?

Question 6 : 15:50 Est-ce que vous continuez de considérer, malgré le scepticisme, que l’astrologie est une science indépendamment de l’usage que les gens en font (comme client ou comme vendeur) ?

Question 7 : 19:29 Et si les gens s’y retrouvent (introspection) ?

Question 8 : 23:09 Mais est-ce que quelqu’un a fait le thème de Staline avec la bonne date afin de comparer avec la mauvaise ?

Question 9 : 24:45 Mais il y a aussi les dissensions et les querelles de chapelles ?

Question 10 : 25 :40 Le terme « astrologie » est arrivé assez tard, c’est devenu « une science exacte » alors qu’en radio, par exemple, une personne vient une fois par mois pour enregistrer l’horoscope.

Question 11 : 27:05 les horoscopes, ça reste très récent ?

Question 12 : 27:16 les horoscopes travaillés, plus pointus, c’est encore plus récent ?

Question 13 : 28:12 Constat : finalement on a un petit groupe de gens qui ont surtout démontré une grande capacité à utiliser le marketing pour créer 70 ans de pratique des horoscopes en caricaturant quelques éléments de l’astrologie et, de ce point de vue-là, c’est quand même une réussite assez extraordinaire, en fait.

Question 14 : 28:48 Les techniques d’accrochage c’est impressionnant.

Publicités